Éducateurs, arbitres, des valeurs communes !

Dans la suite logique des entretiens précédents (arbitre féminine, arbitre joueur), nous donnons la parole cette semaine à Cédric CHASSAIGNE, arbitre de la Ligue de Football Nouvelle-Aquitaine, et éducateur diplômé au sein du FCE Mérignac Arlac. Il nous parle de son parcours, et veut prouver aux indécis qu’on peut effectivement être à la fois éducateur et arbitre. Grâce au pôle arbitrage mis en place, et en lien avec son club et le référent en arbitrage, il a même pu monter de nombreux projets  liant les deux passions.

Salut Cédric, vous avez eu une riche carrière sur les terrains, très variée. Quel a été votre parcours sportif et footballistique ?

Cédric CHASSAIGNE : « Je m’appelle Cédric Chassaigne. J’ai longtemps joué, principalement au poste de gardien de but. Mon parcours m’a mené à Lesparre Médoc, Saint Médard en Jalles, Saint Aubin, puis l’Union Saint Bruno, Martignas Illac et enfin Saint André de Cubzac. Devenu ensuite éducateur en 2009 à l’OSS Saint Savin (ex Gironde Est), j’ai passé mes diplômes CFF1 (ex initiateur 1) et l’équivalent au CFF3, puis le CFF2. Je me suis investi en 2014 au FC St André de Cubzac auprès des U10/U11, puis en 2016 au FC Cubnezais comme RTJ et éducateur des U17 Féminines. Aujourd’hui, je m’occupe des U13 du FCE Mérignac Arlac avec Marc Raffa. Je suis également arbitre en Ligue Nouvelle Aquitaine depuis 2010 ! »

Pourquoi êtes-vous devenu arbitre après votre carrière de joueur ?

Cédric CHASSAIGNE : « Lors de ma dernière saison en tant que joueur au FC St André de Cubzac, sur une séance de tirs aux buts, je me suis fait une rupture du ligament du pouce de la main gauche sur la fin de la première partie de saison. Laurent Guillemassy, alors entraîneur de l’équipe première me demande si je peux lui rendre service en arbitrant une rencontre amicale. J’accepte l’expérience. Je me suis senti relativement à l’aise sur la rencontre et me suis pris au jeu. A la fin de la rencontre, le président est tout de suite venu me voir pour me féliciter mais surtout pour me proposer de faire  une formation pour devenir arbitre officiel afin de couvrir le club. Sachant que ma carrière de joueur s’était stoppée avec ma blessure, et étant un grand passionné de football j’ai accepté de relever le défi. Ma formation à débuté en janvier 2010, et j’ai eu le privilège de côtoyer un formateur extraordinaire, doté de grandes valeurs qui a su, par ses mots et  sa pédagogie me transmettre tout son savoir et sa passion liée à l’arbitrage. Ce grand homme qui n’est malheureusement plus parmi nous, Monsieur Mario DORRONSORRO ».

Depuis combien de temps combinez-vous les deux activités d’éducateur et d’arbitre ?

Cédric CHASSAIGNE : « Depuis 2010 je combine la fonction d’éducateur et celle d’arbitre officiel. J’ai eu quelques saisons blanches en tant qu’éducateur car j’ai souhaité dans un premier temps me focaliser sur l’arbitrage car mon objectif était clair, devenir arbitre de la nouvelle ligue d’Aquitaine. Une fois l’objectif atteint, j’ai souhaité poursuivre la fonction d’éducateur en entraînant des catégories jeunes et poursuivre mes différentes formations qui aujourd’hui me mènent au BMF. A ce jour je reste dans la catégorie jeune car il n’y a que celle ci de par l’horaire de leurs rencontres qui me permette d’allier les deux fonctions. »

Un mot pour les éducateurs qui hésiteraient à se lancer dans l’arbitrage ? 

Cédric CHASSAIGNE : « Je pousserai la question un petit peu plus loin… Comment emmener les éducateurs à l’arbitrage mais aussi les joueurs !!
Je dirais tout simplement que cela doit passer par diverses interventions des arbitres dans leur club. Au FCE Mérignac Arlac, j’ai mis en place un pôle arbitrage qui rassemble et unis tous les arbitres du club et c’est a travers leurs multiples actions dans leur catégorie respective, que passent les différents messages avec des ateliers pédagogiques aux éducateurs et joueurs. Et c’est donc par ces interventions que nous arriverons à changer les mentalités et briser les tabous.

Je terminerai en souhaitant que tous les clubs de Gironde et ceux de la Ligue Nouvelle-Aquitaine puissent s’en inspirer. »

L’ensemble de ces actions seront évoquées lors de la rencontre présidents / référents en arbitrage, organisée le mercredi 24 janvier prochain au siège du District à partir de 19h00.

Article réalisé par la Commission Détection, Recrutement et Fidélisation des Arbitres

Par Nicolas Soulé

Articles les plus lus dans cette catégorie