Les faits graves qui n’ont pas leur place sur nos terrains !

Le Président du District, Alexandre GOUGNARD, s’est entretenu ce jeudi soir avec les membres de la Commission de Discipline pour évoquer avec eux les problèmes d’incivilités de ces dernières semaines, sur et autour de nos terrains. 

Le Comité de Direction, par l’intermédiaire de son Président, a souhaité renouveler toute sa confiance et son total soutien à la commission de discipline du District, dans son travail quotidien contre toutes formes de violences.
Le Président a également souhaité souligné que, que pour des faits graves qui n’ont pas leur place sur et autour de nos terrains de jeux, le barème disciplinaire n’était qu’une base de travail et que toute latitude d’aggravation significative des mesures prises était soutenue par le comité de direction dans son intégralité.

Robert LUCANTE, Président de la Commission de Discipline, est conscient de ces problèmes de violences (verbales et/ou physiques) qui sont devenus récurrents sur nos terrains, mais il tient à préciser que la commission de discipline prendra toutes les mesures nécessaires en application du barème disciplinaire, et ce afin d’endiguer rapidement ce fléau qui n’a « rien à faire » sur les terrains de football.
Il est également nécessaire de travailler avec collaboration avec les clubs pour permettre d’exclure définitivement les fauteurs de troubles de nos terrains!

Les réseaux sociaux !
En plus de la violence (verbale et physique), un nouveau phénomène apparaît de plus en plus, du fait de l’évolution des générations : les réseaux sociaux !
La Commission de discipline appliquera la plus grande sévérité, sur ce nouveau mode de communication, et cela afin de ne pas tomber dans une dérive.
La FFF vient d’étendre le pouvoir disciplinaire, sur le fait, que de commettre des agissements par le biais de réseaux sociaux ou de tout autre support de communication, donne lieu à l’engagement de poursuites disciplinaires.

Par Nicolas Soulé

Articles les plus lus dans cette catégorie